Forum Test



 
AccueilAccueil  Calendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un Français à Ikebukuro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité


MessageSujet: Un Français à Ikebukuro   Sam 18 Fév - 9:24

Who cares?

© Raphaël Personnaz


Nom: Personnaz
Prénom: Raphaël
Age: 26 ans
Sexe: homme
Origine(s): française
Est-ce que votre personnage est possédé par Saika? (Lui obéir): non
Date de naissance: 8/08/1985
Groupe(s) et/ou profession: je me laisse enrôler par le premier venu..Du moment qu'il ou elle a de solides arguments Wink


Description
Physique

Brun aux yeux bleus, il a du charme qu’il use et abuse. De taille moyenne avec son mètre 76, il est mince et sec. Il aime faire tous les matins une série de stretching et a déjà pris des cours de judo_ il est parvenu jusqu’à la ceinture marron puis a abandonné, faute de temps.
La plupart du temps il s’habille d’un jean cigarette mettant en valeur ses jambes, qu’il accompagne au grès de son humeur d’une chemise, d’un sweat-shirt à col en V moulant son torse ou d’un simple t-shirt. Il n’aime pas trop porter des habits où les noms de marques s’étalent en long, en large et en travers, mais plutôt des vêtements simples et pratiques à laver.
Étant partisan_ par flegme surtout_ du style "je viens de me lever" ou "casual chic", il a souvent une petite moustache et un duvet de deux-trois jours recouvrant son menton. Ses cheveux sont généralement en pagaille, un béret les couvrant par temps froid.
La première impression qu'on pourrait avoir en le croisant dans la rue est celle d'un homme confiant de lui-même quoiqu'un peu nerveux.


Description
Mentale


Raphaël est une grande gueule qui dit ce qu’il pense. On le qualifie de « franc » ou de
« brute » selon les circonstances. Il n’aime pas laisser de doute dans ses propos, pouvant choquer son interlocuteur par la criante vérité se dégageant de ses mots parfois assassins. Aimant beaucoup les blagues, il peut être difficile de saisir s’il est sérieux ou s’il se moque de vous, raison de nombreuses disputes avec les gens qu’il rencontre. Cela ne l’empêche pas d’être chaleureux et ouvert d’esprit.
Cependant il reste muet sur un seul sujet : son histoire. Pratiquement pas un mot ne sortira de sa bouche à propos de sa famille ou de ses véritables amis ainsi que des raisons l’ayant poussé à déménager ici, à Ikebukuro. Sachant parfaitement bien mentir, on ne sait pas sur quel pied danser avec lui. En un mot, c’est un caméléon capable de s’adapter à toutes les situations_ ou presque.
Son grand défaut est celui de la curiosité mal placée. Il aime découvrir les petits secrets de tout le monde, non pas pour les dévoiler mais pour se dire que l’humanité est décidément bien pittoresque, voire pitoyable pour certains cas.
Malgré tout, il reste un garçon ayant beaucoup de charme et de bonnes manières et qui serait ravi de faire la connaissance de tout le monde ici. Avis aux amateurs !



Aime
N'aime pas

aime :
-la cuisine japonaise
-la fantasy et les mangas
-la viande
-les longues ballades sous la pluie
-Haruki Murakami
-Le reste, vous le découvrirez par vous-même!


Déteste :
-les hypocrites
-le fromage cru, sauf le parmesan
-les pull qui grattent
-faire des fautes d'orthographe
-la liste est tellement longue...




Il était une fois
mon histoire

Je viens d'une famille bourgeoise parisienne. Je me considère, comme Uma Thurman dans Bienvenue à Gattaca, un de mes films favoris, "plus privilégiés que beaucoup et moins chanceux que certains". Je suis fils unique et j'ai fait ma scolarité dans de bonnes écoles, étant passé par le lycée Louis-le-Grand? Je n'ai jamais eu à souffrir de la faim ou d'un manque de logement grâce au métier de mes parents. j'ai vécu une enfance un peu cliché ; heureuse et sereine. Mon adolescence s'est déroulée sans heurt ni crise, au grand soulagement de ma mère et mon père.
Je suis bien évidement sorti avec pas mal de filles qui me choisissaient pour mon côté "sexy"; je ne compte plus le nombre de fois où l'on m'a dit "t'as de beaux yeux, tu sais?" J'ai fini par me lasser des femmes et de leur conception de "l'Amour unique, vrai et dévastateur". Je me suis tourné vers mon propre sexe. J'avoue avoir aimé le contact plus brutal, plus sauvage des hommes, ainsi que leur détachement. Une vraie bouffée d'oxygène pour moi habitué aux pleurs, supplications et autres menaces du genre "je vais me tuer si tu me quittes!". Oui, les hommes sont décidément plus pratique pour les coups d'un soir. Côté sexuel je me défini comme bi, donc.
Passons maintenant à la raison de ma présence parmi vous, très chers Tokyoïtes. Que dire…Et bien annonçons-le franchement. Je m'ennuie. Oui, j'ai 26 ans et je m'ennuie. Comprenez-moi : je n'ai aucun soucis financier, j'ai des "amis" avec qui sortir le soir et me réveiller le matin. En gros, je n'ai qu'à lever le petit doigt pour que presque tous mes désirs soient accomplis. Il y a de quoi déprimer, vous ne trouvez pas? J'ai donc pensé à déménager à Ikebukuro. Ayant déjà vécut à Tokyo dans mon enfance, je parle couramment japonais et suis habitué aux coutumes du pays. C'est également à cette époque de ma vie que j'ai entendu parler d'Ikebukuro, principalement à cause des colors gang ravageant le quartier. Ma famille m'a, bien évidement, catégoriquement interdit de mettre un pied dans ce qu'elle appelle "une zone de fous dangereux qui ne veulent qu'une chose : te voler ton portefeuille même s'il n'y a rien dedans!" mais le goût du danger me pousse vers cette tentation que représente Ikebukuro. Cela fait déjà plus de six mois que je prépare mon déménagement à Tokyo, seul, derrière le dos de mon entourage qui croit que je prépare un voyage aux Antilles. Pourquoi leur mentir? Parce que je veux une nouvelle vie sans eux, sans leur étouffement gênant et leur hypocrisie. C'est sans regrets que je quitte Paris, ville trop froide et inhospitalière. Ce n'est pas vraiment un coup de tête mais plusieurs évènements dont la mort de certaines personnes qui me poussent à prendre cette décision. Je m'emporte avec moi qu'une seule chose : un cahier aux pages vierges sur lequel je noterai ma renaissance.


La personne
derrière l'écran

  • Surnom(s): Ralph Laurent
  • Comment avez-vous connu le forum: DC
  • Des remarques?: j'adoore ce fofo^^
  • Que préfères-tu entre les échecs, les dames ou le shogi?: on va inover : le shogi

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Un Français à Ikebukuro   Sam 18 Fév - 20:23

Bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Un Français à Ikebukuro   Jeu 23 Fév - 17:23

Bienvenue !
Je savais pas que les vrais avatar étaient permis '-'
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Français à Ikebukuro   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Français à Ikebukuro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Test :: Préambule :: Présentations des personnages-